Libre expression des 3ème

Le 8 janvier au matin, les enseignants sont informés qu’ils doivent faire observer une minute de silence à 12h en hommage aux victimes des attentats perpétrés au siège de Charlie Hebdo. Le Principal ne sera pas présent puisque convoqué impérativement à l’Inspection Académique pour une réunion.
Mme Pagès propose de lire un texte dans la cour en présence de tous les élèves et personnels. Le texte est rédigé pendant la récréation avec les collègues enseignants.
Très rapidement, l’idée s’impose que cela ne suffit pas. Les troisièmes viennent d’aborder en histoire et en français la notion de Résistance et les questions liées à la liberté d’expression. Ils pourraient donc porter leur propre parole auprès de leurs camarades. Ainsi, il est décidé de répartir les élèves par classe dans trois salles attenantes et les professeurs qui devaient leur faire cours à cette heure-là ainsi que ceux qui sont disponibles les encadrent. Par groupe, ils produisent des textes, des dessins et posent de multiples questions aux enseignants, et ce, durant une heure trente.
Avant la minute de silence, certains élèves liront leur texte devant leurs camarades : un temps de parole très fort et très émouvant.

Les productions des élèves sont en ce moment exposées au CDI